menu
entete
 
 




De l'histoire du groupe

L’histoire de LA RELEVE commence en Septembre 2007 quand 3 jeunes du canton de Fayence décident de monter un groupe pour leur servir d’exutoire, de moyen d’expression.
6 mois plus tard, bien décidés à bousculer la scène alternative à coup de punk rock chanté en français, ils enregistrent chez eux une première démo 5 titres et partent sur les routes de France pour une tournée de 10 jours avec entre autre Justin(e) et Chikungunya.

A leur retour, ils enregistrent un titre chez "Diamant Noir" qui figurera sur la compilation du label « Guerilla Asso » ayant pour nom « Suport your local punk scene », distribuée à 5000 exemplaires à travers tout le pays.
Les concerts s’enchaînent et ne se ressemblent pas, des petit bars, aux grosses scènes de festivals, LA RELEVE déverse son énergie scénique partout où il peuvent, s’adaptant aux situations les plus diverses, opportunistes du spectacle, s’exprimant sans élitisme.

L’été 2008 est placé sous le signe de la production avec le tournage du clip de la chanson « Mes voisins les nazis », par une équipe de cinéastes professionnels. L’enregistrement d’une 2ème démo auto produite verra le jour en Août 2008, permettant aux internautes d’écouter et de télécharger 4 chansons de plus. En Octobre, le groupe retourne chez "Diamant Noir" afin d’enregistrer une 3eme démo.

Fort de l’expérience acquise après cette première année d’existence, LA RELEVE repart sur les routes de France en Février 2009 avec le groupe IMODIUM, amis de scène, avec qui ils créent une association dans le but d'organiser des concerts en région PACA : Les Chevaliers de la Table Basse.

A l'explication du nom "La Relève"

Ne pas y voir la formule prétentieuse "La Relève du Punk".
On atterit pas de nul part. Le punk est passé, nous sommes au présent. Si tu écoutes notre musique sans avoir jamais rien écouté à la chronologie du punk, tu peux avoir du mal à saisir, être largué même. Parce que nous sommes (comme beaucoup d'autres personnes) le resultat de l'accumulation des faits culturels et socio-politiques qui nous entourent; Ce que l'on appel encore l'influence.
Dans le nom "La Relève" il faut donc voir "les suivants parmi d'autres" ou encore, à titre plus général et philosophique, une manière de se rendre compte que la vie est un éternel recommencement, un nouveau départ à chaque instant, mais qui à chaque fois évolue avec son contexte, toujours différent.

 


Dossier de presse

Si tu as besoin d'un texte de description et de photos/logos en 300 dpi grande résolution pour tes articles ou affiches, un fichier .ZIP est disponible ci-dessous :

larlv_presse.zip


 
  pied